Lundi soir dernier, sans suspense : match nul gagnant pour le TOAC2

 

En bref, Regis atomise Olivier Cahuzac, le dépouille de tous ses biens et sort du cours à peine fatigué : 3/0. Du coup, sanction Regis va chercher les pizzas à l'autre bout du département et loupe quasiment tous les autres matches.

Ne me demandez pas ce qu'il a bien pu faire bvd se Suisse un lundi soir à 22h ...

 

Je joue en 3 contre un jeune ou pas (ben oui on ne sait pas) Singapourien qui d'emblée fracasse la balle et me fait mal aux oreilles tellement il frappe. Il vaut un 4x comme classement.

Défaite 1/3. Je lui ai pris le premier set avec mon jeu à la con. Des efforts à faire de mon côté pour évacuer la pression contre les brutes et jouer plus libéré. 

 

Franck joue #4 contre Thierry un ancien 3C non classé (c limite qu'ils ne soient pas assimilé qd même ces bonhommes). Défaite 2/3 après avoir eu plusieurs balles de matches et en avoir également sauvées qq une, 17/15 au 5ème !

 

Enfin Jeff gagne, me semble-t-il en 4 sets (je dois dire que la jeune femme du Singap me déconcentrait avec son joli sourire). En résumé, Patrick Badoz le prend par surprise avec ses petits coups au premier set puis Jeff prend bien le dessus jusqu'à essayer d'asphixier son adversaire en enchaînant les services 2 secondes après la fin du point précédent. Technique qui fait monter en Température l'adversaire qui craque.

 

Je ne vous fait pas le CR de la douche, je crois qu'il y a eu également match nul avec des traces sur les cuisses pour certains ...

 

Bonne bouffe s'en est suivie. Je pense qu'on monte au classement des dépenses: 22€ par membre de l'équipe, ça sent l'étoile au guide Bruneira en fin de saison !

 

La bise de Donald, live de ma salle de bain à Washington DC.

 

Fabrice 

 

Salut les boys,

 

Premier déplacement hier soir du TOAC2 chez nos amis et néanmoins adversaires du jour, j’ai nommé TIS2.

Le déplacement n’est pas des plus lointains mais assez perturbant au niveau du rebond pour ceux qui jouent exclusivement au TOAC.

 

Ce soir, Nico & Chris font leur premier match de la saison en Bruniera. Je les sens un peu tendus mais déterminés ce qui est de bon augure.

Jeff quant à lui, enfile les matchs du Lundi soir comme on enfile les nicks, et s’impose de plus en + comme une valeur sûre et montante de l’équipe.

Bref, l’équipe alignée par notre capitaine devrait tenir la route vers l’objectif final : la bière…. la victoire !

 

D’entrée nos adversaires nous détendent en nous demandant gentiment si l’on reste pour les tapas d’après match. Et comment messieurs, on est venu spécialement pour ça !!

Faute de victoire, on pourra néanmoins se consoler dans la nourriture et l’alcool…..

 

Nicolas en fin stratège m’avait demandé de jouer en N°3 et de prendre ma place de N°4. Aussi quand il voit arriver l’invité surprise de TIS2, il commence à douter sur la pertinence de sa stratégie. En effet, un jeune sud-af Sam, affûté comme un ailier des Springbocks, sera son adversaire du jour.

Entrée en lice donc de notre Nico national, digne représentant du TOAC et de l’hémisphère nord, pour son premier match international.

Après les premiers échanges, on comprend vite que le lion africain va se faire dévorer par notre rat des laboratoires toulousains. En effet, le physique ne suffit pas et Sam qui est en fait débutant au squash a du mal techniquement. Nico quant à lui est motivé et veut très vite en finir. Le score est sans appel : 11/2, 11/3, 11/4. Nico ne lui aura laissé que des miettes….  pour un lion, c’est ballot.

TOAC2  : 1        TIS2 : 0

 

Au tour de Jeff d’entrer en lice. Nicolas, 4C, sera son adversaire du jour. Les joueurs ont le même profil physique, grand, élancé, sans graisse et sucre ajouté. Bref, si aucun des 2 ne tue les balles, ça peut partir en rallyes interminables et finir à minuit tout ça !

Je n’ai vu que le premier set de ce match devant arbitrer le match de Christophe sur le court voisin.

A noter que Jeff, jouait avec une raquette avec laquelle il n’avait jamais joué. Aussi, le premier set est parsemé d’imprécisions et de balles remises au milieu sur son adversaire qui se régale de terminer les points. Le 1ier set est remporté logiquement par Nico 11/6.

Il semblerait que sur les jeux suivants Jeff ait dompté sa belle raquette et retrouvé plus de parallèles, de longueurs, d’amortis tout ceci aidé par un physique infatigable. Le reste du match est donc à sens unique : 11/6, 11/7, 11/7.

TOAC2 : 2         TIS2 : 0

 

Ça commence à sentir bon… les tapas n’ont qu’à bien se tenir.

 

En // du match de Jeff, Christophe notre colosse gersois, élevé au canard gras et tariquet, entre en scène face à Olivier, un pur basque, joueur de pelote, donc jouant sans revers.

Comme indiqué plus tôt, j’arbitre le premier jeu de ce match. Christophe ne nous fait pas une entrée fulgurante il n’est pas chaud, pas précis et cherche déjà l’oxygène. Bilan : 3/11 dans le premier set.

Après un peu de coaching (‘arrête de chercher son revers…. Il n’en a pas ! …. ha bon?’, ‘prends le aux jambes’, ‘coince le dans les regroupements et fais lui ta spéciale’), je pars jouer mon match sur le cours voisin.

Fort de ces conseils judicieux, Christophe s’applique dans le second set à placer ses // et commence à déplacer son adversaire. ça paye : 2ieme set remporté 11/7.

Le 3ieme set est âprement disputé mais Christophe s’impose 11/9. Dans le 4ieme set, le basque Olivier a 2 balles de set pour revenir à 2 sets partout mais Christophe qui doit commencer à avoir la dalle et n’entend pas manger à minuit, donne tout ce qu’il a pour revenir à 10 partout. Mais le basque ne rend pas les armes et s’offre une 3ieme balle de set. Arghhhh…

Notre géant de Samatan (c’était mieux que Lombez pour la rime J) s’arrache une fois de plus pour revenir à 11/11 et achever 13/11 ce joueur de pelote qui n’a plus qu’à se mettre au tricot (pelote/tricot vous l’avez ?).

TOAC2 : 3         TIS2 : 0

 

Sur le cours voisin, votre scribe du soir n’a fait que pâle figure face à Alex qui n’a pas eu à forcer son talent. En résumé et comme le dit un certain Chapart, j’ai joué comme une grosse m$*ù@# !!

Pas du tout chaud sur le premier set, carton plein de fautes directes dans le second, avalanches de balles au milieu dans le dernier, bref un score sans appel (3/11, 6/11, 6/11) et un match qui vous vaut de me lire ce matin……

Le TIS2 sauve l’honneur : TOAC2 : 3       TIS2 : 1.

 

S’en suivit une guirlande de tapas arrosés de bières fraîches pour fêter cette victoire en compagnies de nos sympathiques adversaires. On a été super bien reçu : il va falloir assurer au match retour. Ce qui sûr, c’est qu’en Février les bières seront fraîches au TOAC !

 

Hasta la vista, Stéphane.

 

Match des 3 : Isabelle contre Christelle 3-1

Un grand BRAVO à notre nouvelle recrue, Isabelle, qui a gagné son match 3/1 contre Christelle ! Elle a failli finir son match sans public car nous avons frôlé la crise cardiaque à maintes reprises… Messieurs les entraineurs, merci de prévoir quelques séances pour expliquer les lets et les strokes à notre championne ou alors, il faudra fournir un casque à son adversaire la prochaine fois !

Match des 1 : Florence contre Sophie (MENGUE… c’est important pour la suite) 1-3

Quant à Florence, elle n’a pas démérité face à une grande blonde nommée Sophie… Avis, Messieurs, elle est disponible et est à la recherche d’une âme sœur ! J’avais promis de diffuser l’info, c’est chose faite !

Pour en revenir à Flo, qui elle, est déjà chargée de famille, donc on oublie, elle a perdu 1/3 mais le match était très serré (2 jeux perdus 11/13 et 10/12) et elles ont bien occupé l’ensemble du terrain. Bravo les filles !

Match des 2 : Nathalie contre Patricia 0-3

On va faire short sur le dernier match… je rentre sur le cours en ayant déjà perdu dans ma tête donc on peut facilement imaginer ce qui s’est passé ensuite face à Patricia. Cette dernière plutôt grande et sûre d’elle (elle…), l’a emporté 3/0 sans trop forcer. Conclusion : il va falloir travailler les retours de service et le mental ma p’tite Nat !

Bilan: TOAC F 1 – Spacenicks 2

Quant à l’après-match, c’était plutôt sympa, bien installées à table pour une fois et on a prévu de remplacer la bière par du vin rouge la prochaine fois, n’est-ce pas Flo ?

Prochain match à Portet le 16/10 contre Movida !

Nathalie.

Bonjour à tous

 

Quelle surprise pour moi d’écrire un compte rendu alors que mon classement, mon nouveau poste m’assuraient une saison vierge de CR.

Que nenni ! J’avais oublié la perfidie de mes collègues surtout un certain Christophe.

Le match du soir nous oppose à sportime 1, des adversaires sérieux mais avec des problématiques à amener la grosse équipe à l’extérieur.

 

Match 1. Votre Yannick Noah du squash contre Remi DELHUILLE 4B

Etant les premiers arrivés avec Matthieu, ce dernier me laisse simplement commencer la rencontre. Je n’avais pas vu le coup venir.

Je venais de me taper 1 heure de visionnage d’un match de l’US open Paul Coll contre Gawad avec une magnifique victoire de Paul alias superman.

Désolé les gars mais je supporterais Paul pendant les championnats du monde à Marseille. Je suis Fan.

Bref premier set je fais du Paul Coll . bien appliqué des balles // et je finis devant.

Deuxième set, je fais plutôt du Paul Albessard (il ne m’en voudra pas et il me doit le respect maintenant), je tape fort mais ça part dans le Tin. Enfin je gagne le jeu.

Troisième set, je fais du bibouche , je tape moins fort , je mets plus de longueur et des balles collés et ça fait le match 3-0 !!!

 

Match 2. Matthieu contre Regis

Matthieu, c’est le gars qu’on aime voir dans une école de squash. Sa vitesse d’exécution de la frappe de balle est tellement au ralenti qu’on dirait qu’il y a un décalage horaire entre lui et son adversaire.

Régis, nouveau squasheur de Sportime est un fort bel athlète, ancien rugbyman passé par le Stade Toulousain, freefighter à l’occasion. (ici ici c’est Montpellier que je lui ai dit yeux dans les yeux). Il n’a pas bougé d’un iota. A moins que je ne lui ai rien dit, à moins qu’il ne fasse pas du freefight enfin on ne connaîtra pas la vérité…

Matthieu a fait un match très concentré, s’assurant de faire des démarrages en trombe afin de gérer les fins de jeux, s’attachant à bien connaitre le score. 3-0. Coquin!

 

Match  3. Rémi contre Patrick buche

Je n’ai pas tout vu seulement que Patrick courait comme jamais. Hyper combatif, le Patrick m’a bien étonné. Après en face, c’est Rémi. Le défier à la course c’est comme lui demander de nous expliquer pourquoi e=mc2. On abandonnera avant la fin.

Pas de surprise. Score de 3-0 et on gagne la rencontre.

 

Match 4. Christophe l’albatros contre Christophe l’anguille

Sans pression et sans caleçon (enfin short) , Christophe commence le match avec un objectif plus que simple , éviter le fameux CR.

Excellent dans les chiffres, je pense qu’il récite les tables de multiplication avec son oreillette, il avait vite fait de faire le calcul le bougre.

Du coup, monsieur a retrouvé un physique et n’a même pas pris le temps de faire le show. Victoire 3-0 avec le meilleur ratio.

 

3ème victoire de rang, show must go on !!!

 1er CR de l’année !!

 On a gagné 4 à 0 bravo !!!! Des points qui nous feront du bien en fin de saison !! laughing

 

Mais, oui il y a un mais,  les Albigeois sont venus avec l’équipe 3 !! Leurs n=° 1 était habituellement le N=° 3, le n=°3 est le N=° 1 de l’équipe qui joue en Poule 3. Idem pour le 2 et 4. 

 

Bon je suis arrivé à la fin après tout le monde,  donc j’ai rien vu des matchs !!!!

 

En 1 ; Régis gagne le N=1 (donc le vrai 3) en 3 set :

            11/9 ; 11/9 ; 11/7

 

En 2 ; JF  idem :

            11/5 11/8 11/7

 

En 3 : Fabrice gagne Fabrice  :

            11/3 11/6 11/4

  

En 4 ; Franck gagne Bertrand (le 1 de la poule 3). Donc comme je fais mon chieur et que je suis arrivé bien à la bourre, je me suis dit qu’on allait faire durer le plaisir ;  41mn de match bien serré !!! cool

            11/7 11/13 6/11 12/10 et 12/10

 

 Niveau organisation du repas, on a tester de centraliser les achats ; Regis a acheté les pizzas, bières + biscuits d’apéro => c’est bien d’avoir des pizza chaude mais au final on s’en tire pour ~80€ => donc conclusion on en revient à la bonne vieille méthode, chacun apporte un truc laughing

Voilou bise à tous,

Franck